Mobilité Erasmus Open Sesame en Espagne: mobilité virtuelle mais réalisations concrètes!

 

Par Nassim Haou (2nde euro)

Le 20 Mai 2021, les élèves du projet Erasmus+ ont participé à une mobilité virtuelle, qui les a fait voyager dans la péninsule ibérique!

Après la découverte de la ville italienne de Novara, en Février, c’est à Loja, en Espagne, que les élèves et enseignants ont posé leurs valises, virtuellement. Malgré la contrainte que représente la Covid-19, les élèves participant au projet, issus de 5 pays différents (la France, l’Espagne, l’Italie, la Lettonie et l’Allemagne),ont pu faire une multitude d’activités tout en s’initiant à la culture espagnole, in English of course!

Après plusieurs mobilités physiques, de nombreux voyages et déplacements, l’arrivée de la pandémiede la Covid-19 fut un véritable obstacle pour le projet, dont la base repose essentiellement sur le contact réel, la découverte et l’aventure aux quatre coins de l’Europe. Mais malgré cela, les professeurs participant au projet ont réussi à s’adapter, en proposant à leurs élèves une mobilité sous un tout autre format, à distance. C’est en apportant leur créativité et les richesses culturelles de leurs pays, que les élèves se sont véritablement prêtés au jeu, que ce soit lors des différents «Coffee and Chat» organisés chaque semaine, ou encore lors des clubs dont les thèmes étaient divers et variés.

Entre challenges de clubs, plantation d’un arbre, activités créatives, et découverte de spécialités culinaires aux couleurs de l’Espagne, la mobilité virtuelle du 20 Mai 2021 a permis d’oublier la distance physique et de briser les frontières, pour laisser place à l’échange,et à une abondance d’ondes positives.Tout au long de la journée, les élèves ont eu pour consigne de prendre des photos de leurs villes, et de les partager sur un Padlet afin de découvrir les différents horizons des pays mis à l’honneur dans le projet.

A 9h00 a eu lieu une session plénière, où l’établissement espagnol IES Moraima, qui organisa en amont la mobilité virtuelle, ainsi que le Maire adjoint de la ville de Loja, ont accueilli virtuellement les élèves et enseignants du projet, via la plateforme Google Meet. Après la transmission d’informations concernant l’organisation de la journée, s’en est suivie une présentation de la ville de Loja, ses monuments, son histoire et ses lieux incontournables.

A 10h00, les élèves ont pu participer aux 6 différents clubs proposés par le projet (Art, Débat, Langage, Géocaching, Musique et Sciences), et ont pu apprendre énormément de choses, tout en pratiquant la langue Anglaise.

A 13h00, les médias locaux de Loja ont interviewé plusieurs élèves et enseignants, en vue de rédiger un article sur la mobilité virtuelle, son organisation, et son but.

Pour marquer le coup, l’établissement espagnol IES Moraima a planté un arbre et enterré à 14h00, ainsi qu'une «time capsule»(capsule temporelle), contenant différents produits et objets typiques de chaque pays participant au projet. A 14h30, les élèves ont pu assister à différents ateliers. Entre origamis, intelligence émotionnelle, sensibilisationcontre les messages de haine, et découverte ludique des paysages espagnols, la diversité des activités était au rendez-vous, offrant ainsi un panel de choix varié aux élèves. Le thème de l’écologie était également présent avec l’invention d’œuvresécolo-artistiques, ou encore la sensibilisation pour la lutte contre le gaspillage. A 15h30, tout le monde s’est réuni pour une seconde session plénière, puis s’en est suivi le challenge «Tandem» qui consiste à apprendre à se connaître par binôme en répondant à des questions basées sur «This or That?» (Ceci ou cela?). A 16h15 a eu lieu la dernière session plénière,avecle visionnage d’un message vidéo du chanteur espagnol de flamenco Juan Pinilla, suivi de la découverte du groupe musical de l’établissement IES Moraima.   A 18h00, les couleurs du drapeau Espagnol ont été mises à l’honneur avec l’atelier «Cooking together» (Cuisine ensemble), et la réalisation de Magdalenas, délicieuses madeleines typiques du pays. Pour clôturer la journée, une «Student’s night» (Nuit des étudiants) a eu lieu à 19h00. De la danse, des challenges et des jeux de virelangues typiquement andalousont permis le déroulement d’une soirée unique, réservée exclusivement aux élèves! La mobilité virtuelle du 20 Mai fut un véritable instant de partage et de joie, autant pour les élèves que pour les professeurs. La personnalité unique de chacun, ponctuée par la diversité culturelle des différents pays partenaires,ont renforcé encore plus l’harmonie et les liens créés, traversant ainsiles frontières intra-européennes. Du lever au coucher du soleil, la mobilité fut l’opportunité pour chaque élève, d’apporter sa pierre à l’édifice cosmopolite du projet Erasmus. Les 5 écoles européennes ne semblent attendre qu'une chose: une autre mobilité, mais physique!
Mobilité Erasmus Open Sesame en Espagne: mobilité virtuelle mais réalisations concrètes!
Mobilité Erasmus Open Sesame en Espagne: mobilité virtuelle mais réalisations concrètes!
Mobilité Erasmus Open Sesame en Espagne: mobilité virtuelle mais réalisations concrètes!
Mobilité Erasmus Open Sesame en Espagne: mobilité virtuelle mais réalisations concrètes!
Retour à l'accueil