Bristsih Museum. Source: G. Rungette
Bristsih Museum. Source: G. Rungette

Bristsih Museum. Source: G. Rungette

Le British Museum est un des musées les plus visités de Londres et même du Royaume-Uni. Fondé en 1753 à partir des collections du scientifique Sir Hans Sloane, et ouvert publiquement en 1759, il s’agit d’un musée de l’histoire de la culture humaine, de la Préhistoire à nos jours. Ce musée est extrêmement reconnu pour ses collections Antiques et détient les fameuses « Pierre de Rosette » et momie « Ginger ». Six millions de visiteurs s'y rendent chaque année.

Le lieu du musée en question reste le même depuis sa création malgré les différentes reconstructions. Il contient en son centre une énorme salle de lecture où d’éminents hommes de sciences et de lettres ont étudié des ouvrages, tels que Karl Marx ou Charles Dickens.

Les premières collections proviennent des voyages de Cook, des études de William Hamilton et de la défaite égyptienne de Napoléon. Les collections les plus importantes sont sans doute les collections égyptiennes (une des premières collections mondiales d’art de l’Égypte Antique) et mésopotamiennes. Des pièces mondialement connues y sont exposées comme les monumentaux lamasus, l’obélisque noir de Salmanazar, les bas reliefs de Nimrod dans la collection d’antiquités assyriennes et babyloniennes.

Dans un cadre plus récent, nous pouvons observer des esquisses de grands maîtres italiens (Leonardo da Vinci, Michel Angelo). Il contient également l’une des collections numismatique les plus importantes au monde. Les salles regorgent d’objets tous plus prestigieux et renommés les uns que les autres. Le musée ravira tout passionné d’histoire ancienne. Moi même, je n’ai pu retenir mon émotion devant la pierre de Rosette et en déambulant entre les bas reliefs du palais de Ninive. Effectivement, rêvant depuis tout petit de voir ces pièces historiques, le choc ne fut que plus grand. C’est un musée que je recommande à quiconque se rendrait à Londres, il vaut le coup d’œil. Ne serait-ce que marcher sous la grande verrière apporte quelque chose de grandiose à la visite : les lieux d’exposition sont aussi remarquables que les pièces exposées.

Grégoire Rungette, TL

Librairie du Britsh Museum et pierre de Rosette. Source: G. Rungette
Librairie du Britsh Museum et pierre de Rosette. Source: G. Rungette

Librairie du Britsh Museum et pierre de Rosette. Source: G. Rungette

Retour à l'accueil