La Tate Modern (Londres)

La Tate Modern est un musée d’art contemporain et d’art moderne inauguré en mai 2000. Une nouvelle tour, appelée « Switch House », a été inaugurée en 2016. L’ensemble a été conçu par deux architectes suisses, Jacques Herzog et Pierre de Meuron. Il est situé dans Londres même, à Bankside dans le district de Southwark. La Tate Britain est surnommée « Boiler House » en raison de son emplacement. En effet, le musé a été construit sur l’ossature d’une centrale électrique désaffectée d’où sa façade en briques rouges. Il abrite des collections nationales et internationales d’art moderne et d’art contemporain. La plupart des œuvres sont remplacées par d’autres en permanence. C’est éphémère ! De grands entrepôts sont utilisés pour stocker les œuvres qui sont pour certaines exposées dans d’autres musées à travers le monde. Ainsi, on peut revenir visiter la Tate Modern en trouvant de nouveaux objets d’art, ce qui fait sa singularité, son originalité.

Il y en a certains cependant qui ne changent pas d’endroit, dont Fountain de Marcel Duchamp. A travers cet urinoir des années 1900, qui a tout de banal de premier abord, l’artiste remet en cause la définition d’une œuvre d’art. Cela peut s’appliquer à l’ensemble du musée qui amène à se questionner sur le pouvoir que peut avoir un objet d’art. Doit-il être forcément original ? Un objet du quotidien peut-il être un objet d’art ? D’autres œuvres, telle que Les Suisses Morts réalisée en 1990 par Christian Boltanski, amènent le spectateur à se poser des questions fondamentales et parfois le déstabilisent.

Chloé Vialle

"Fountain" de Duchamp, Tate Modern. Source: lewebpedagogique.com

"Fountain" de Duchamp, Tate Modern. Source: lewebpedagogique.com

Retour à l'accueil