Source: visitlondon.com

Source: visitlondon.com

Le mercredi 16 octobre, nous avons fait une « journée justice ». Au cours de cette journée, nous avons visité la Royal Courts of Justice, puis nous sommes allés voir une audience au Old Bailey Central Criminal Court.

Lors de la visite guidée de la Royal Courts of Justice, nous avons appris beaucoup de choses sur les tribunaux à Londres. Pour commencer, ce bâtiment a été construit par un architecte qui a toujours voulu construire une cathédrale, ainsi le tribunal possède une architecture semblable à une église. On peut noter aussi que l’architecte ne voulait pas que son bâtiment soit « parfait », c’est-à-dire symétrique et sans aucune erreur de construction car pour lui seul Dieu pouvait faire une création dite parfaite. Ainsi, il a volontairement mis un pilier incomplet sur un des murs. Puis, nous avons visité une salle dans laquelle étaient exposés les costumes utilisés il y a plus ou moins longtemps par les avocats et les juges dans les tribunaux à Londres. Nous avons pu voir les nombreuses robes et perruques d’avocats qu’on peut voir dans les films. Par la suite, nous avons assisté pendant une demi-heure à différentes audiences dans ce bâtiment. Dans la nôtre, un homme était jugé pour agression physique et nous avons pu remarquer que les avocats portaient une toute petite perruque par-dessus leurs cheveux.

L’après-midi nous sommes allés voir une audience dans le Old Bailey Central Criminal Court. La première chose qui nous a frappé était l’intensité des contrôles que nous devions passer pour rentrer dans le bâtiment. Tous les objets électroniques étaient interdits, la nourriture, les boissons aussi et nous sommes passés dans un portique qui vérifiait que nous n’avions rien dans les poches, et quelqu’un passait une espèce de détecteur tout autour de nous. Au moment où nous avons enfin réussi à tous rentrer, nous nous sommes rendus au premier étage où un homme nous attendait. Une fois arrivés, il nous a expliqué les consignes à suivre, c’est-à-dire aucun bruit dans la salle, on ne reste pas moins de 30 minutes dans une salle pour ne pas gêner l’audience en cours, on ne laisse pas de chaises vides entre deux personnes pour pouvoir faciliter l’installation des personnes qui pouvaient arriver… Puis, il nous a emmenés dans une salle avec une audience, la « Court 7 » précisément. Dès que nous sommes rentrés dans la salle, l’ambiance était différente et est devenue d’un coup assez pesante, dans le sens où il y avait un lourd silence et on entendait une petite voix parler. L’homme jugé au cours de cette audience était un médecin accusé d’avoir abusé de son pouvoir sur des femmes. Il était accusé de 75 agressions sexuelles sur des patientes sur lesquelles il aurait commis des attouchements sexuels.

Pour conclure je dirais que cette expérience était enrichissante, elle nous a permis de voir comment se déroule un procès dans ce pays et de voir des choses que nous n’avons pas l’habitude de voir. Si un jour vous envisagez de faire un voyage à Londres, nous vous conseillons vivement de vivre cette expérience malgré l’atmosphère plutôt particulière qui pourrait déplaire à certains, les valeurs du respect et de la justice sont mises à l’honneur bien plus qu’habituellement dans notre vie quotidienne.

Shirley Bayle et Livia Bande, TS1 et TL


 

Source: independant.co.uk

Source: independant.co.uk

Retour à l'accueil